Le successeur moderne du super compresseur Milus

Archimèdes de Milus est le successeur moderne du super compresseur Milus des années soixante-dix. Au milieu et à la fin des années 50, le fabricant suisse de boîtiers Ervin Piquerez S.A. (EPSA) a déposé des brevets et a commencé à fabriquer son dernier et plus grand composant de catalogue, le boîtier Super Compresseur, pour des marques telles que JLC, Longines, Blancpain et Milus.

Au cours des années 70, il était extrêmement courant pour les marques d'utiliser des composants de catalogue provenant de fabricants de boîtiers généraux tels que EPSA. En conséquence, de nombreux Super Compresseurs d'époque qui ont survécu au fil des ans partagent des composants communs et identifiables.

Original Archimèdes model, 1970

L'Archimèdes by Milus contemporaine

Pour créer une montre étonnamment contemporaine, la réinvention du modèle a ensuite été une question de recherche et de proportions.

Le développement s'est concentré sur le boîtier brossé de 41 mm et sur le reflet de la lunette polie miroir.

Le cadran noir ou bleu granulé avec les fameuses aiguilles "Broad Arrow" revêtues de SuperLuminova se combine harmonieusement pour améliorer la lisibilité.  Les index sont composés de bâtons, d'index triangulaires et de chiffres arabes.

La lunette tournante interne, qui permet de suivre le temps passé sous l'eau, est bidirectionnelle et fonctionne avec la couronne supérieure à 2 heures.  Comme pour les index horaires, la lunette comporte des bâtons, des chiffres arabes aux points cardinaux et un index triangulaire bien visible à midi.

L'Archimèdes des années 1960 était équipée de plexiglas, l'actuelle Milus Archimèdes est dotée d'un verre saphir incurvé ( les propriétaires apprécieront la dureté du verre saphir). 

Son mouvement ETA 2892 est protégé dans un boîtier en acier équipé d'une valve à hélium, résistant jusqu'à 30 ATM ou 300 mètres.

L'hélium est l'une des plus petites particules de gaz naturel que l'on trouve dans la nature. Dans de bonnes circonstances (comme une haute pression), les molécules d'hélium peuvent lentement pénétrer dans le boîtier de la montre par les joints. Lorsque le plongeur entame sa remontée à la surface, cette accumulation peut entraîner l'éclatement du verre saphir.

Pour remédier à ce problème, la soupape à hélium dépressurise automatiquement la montre lorsqu'elle revient à un environnement de pression au niveau de la mer. La valve unidirectionnelle laisse la pression s'échapper de la montre et permet à l'hélium emprisonné dans la montre d'être libéré pendant la décompression. Elle est conçue pour ne jamais permettre à l'eau avec sa molécule la plus grosse de passer dans la montre.

L'Archimèdes de Milus est un objet au design intemporel, adapté pour la terre ou la mer, et porte la promesse d'élégance et de masculinité sur son porteur.

Voir la collection